WEBZINE FACTEUR 4
actualités chroniques interviews labels mail-orders liens contact

Rubriques

 


 

NOUVEAUTES DISQUES


BIDIPOP "Snapshot"
( Carte Postale Records / 2005 )

 >  lire


NAVEL "Lunokhod"
( Partycul System & Taping-desk-ophon / 2005 )

 >  lire


ROOM 204 "Trans Panda"
( Effervescence / 2005 )

 >  lire


THE PATRIOTIC Sunday "Lay Your Soul Bare"
( Effervescence / 2005 )

 >  lire


THROMBOSE "Thrombose Records"
( Thrombose Records / 2005 )

 >  lire


V/A "Intricate Maximals"
( Audiobulb Records / 2005 )

 >  lire
> ARCHIVE LIST







 NAVEL "Lunokhod"  (Partycul System & Taping-desk-ophon / 2005)

Qui se soucie de la conquête spatiale ? Qui a l'intime conviction que ce qui s'y joue est à la fois l'avenir de l'humanité (post-humanité ?) et la quintessence de l'acte créatif ? Qui a les yeux dans les étoiles ? Les membres de Navel, assurément. Ce duo de Stuttgart, accompagné pour l'occasion de quelques fieffés astronautes, a usé de toutes ses ressources électriques, électroniques et acoustiques pour tisser avec science les six pistes d'envol de Lunokhod , oscillant chacune entre 6 et 8 minutes (temps terrestre). Drônes aux contours aqueux, pulsations ralenties, longs étincellements métalliques, échos stellaires, pépiements d'oiseaux, réverbérations démultipliées, rayonnements cosmiques, la musique de Navel constitue un univers visuel - voire omnisensoriel - d'une force hypnotique apaisante (le grand levée) ou bien terriblement anxiogène et magnétique (the 40-virgins space choir). Au mystère impénétrable et à la beauté des landes inconnues vues par l'oeil vitreux d'un corps tout entier halluciné (transit accomodation tool) répond la douce quiétude d'une apesanteur faisant oublier le corps et le nimbant d'une luminosité irisée, s'intensifiant jusqu'à dématérialisation (shore leave from the sea of rain). Les paysages lunaires succèdent aux obscures immensités célestes et ensemble, ils nous dévoilent les palpitations d'un cosmos intérieur, oublié depuis longue date. Souhaitant que "les étoiles continuent de briller sous les paupières des auditeurs", Navel peut s'enorgueillir d'y contribuer activement avec sa musique où rien n'est surfait. Cette co-production Partycul System / Taping-desk-ophon révèle le travail d'un groupe unique et inspiré, en osmose avec l'acuité de la supervision d'un membre de Ma chérie for painting (Niko), et nous prouve une fois de plus, s'il en était besoin, que la production musicale de certains labels ultra-confidentiels dépasse parfois nos espérance les plus secrètes d'auditeur exigeant.  (sg)


SITE INTERNET

 > Partycul System